La rivalité

Tapie / Canal+ : l’élément déclencheur !

Le premier match qui oppose l’Olympique de Marseille au Paris Saint-Germain se déroule lors de la saison 1971-1972. A cette époque, la rencontre est perçue comme sans réel intérêt par le monde du football français. Le début de la rivalité entre l’OM et le PSG remonte véritablement au début des années 90.

Quatre ans plus tôt, en 1986, Bernard Tapie prend les rênes de l’OM. Avec réussite puisque le club phocéen domine le championnat, allant jusqu’à remporter quatre titres consécutifs entre 1989 et 1992. Entre temps, Canal+ rachète le PSG (1991). C’est à ce moment précis que la rivalité naît. Bordeaux, principal rival de l’OM jusqu’à présent, rentre dans le rang et n’est plus en mesure de rivaliser. Tapie, président de l’OM, cherche un nouvel adversaire capable de dynamiser ses troupes et d’insuffler un nouvel intérêt au championnat de France. Canal+, détenteur des droits de diffusion, saute sur l’aubaine. Les médias se chargent du reste. Présentés comme des rencontres à fort enjeu, les matchs OM vs PSG véhiculent alors de nombreux clichées comme la confrontation entre le Sud et le Nord ou encore entre Paris et la province.

Classicos : passion et interpellations…

Depuis les années 90, la rivalité qui anime les deux clubs n’a fait que grandir et s’est même propagée en dehors du terrain. Au fil des saisons, chaque "classico" est joué sous tension et fait l’objet d’importantes mesures de sécurité. Depuis 1995, les forces de l’ordre ont procédé à pas moins de 400 interpellations des supporteurs des deux camps. Et il y a eu autant de blessés des deux côtés... Des chiffres qui mettent en lumière toute la passion, parfois extrême, qui entoure ces rencontres sportives.

Des propos inadmissibles ont même été tenus par des supporters, notamment en 2006. Suite au fauchage d'un supporter parisien par un automobiliste marseillais, cette banderole avait été déployée dans le virage sud du stade Vélodrome :

Auteuil, c'est renversant !

Arrivée de McCourt : regain d’intérêt ?

Depuis l’arrivée des Qataris en 2011, il est vrai que la rivalité entre le PSG et l’OM n’est pas vraiment parue à son apogée, tant les Franciliens partaient larges favoris avant les rencontres. Même si quelques duels se sont montrés disputés, comme en finale de coupe de France 2016, ou parfois au Vélodrome en championnat, l’arrivée de Frank McCourt aux commandes de l’Olympique de Marseille devrait clairement changer la donne. Désormais doté de moyens financiers conséquents, l’OM peut envisager de rivaliser avec Paris dans les années à venir. Une excellente nouvelle pour la Ligue 1, dans la lignée des duels Tapie-Canal+.

Paris, Marseille, rivaux sur les réseaux sociaux !

Les réseaux sociaux, devenus tellement importants ces dernières années, représentent également une terre de rivalité importante entre les deux clubs les plus populaires de France. Si l’OM a longtemps trusté en tête dans le domaine, de manière large, le PSG a rattrapé son retard depuis l’arrivée de QSI à sa tête, et ce de manière exceptionnelle.

Aujourd’hui, ils sont plus de 26 millions de personnes à avoir liké la page officielle du club de la capitale, contre 4.9 millions pour l’OM. Une différence énorme, qui s’explique bien entendu par le nouveau rayonnement du PSG à l’international, par ses performances en Ligue des Champions ou par les joueurs de classe mondiale qu’il a réussi à recruter. Ibrahimovic, qui possède 26 millions de mentions like sur le réseau, n’y est sans doute pas étranger.

Si l’on s’éloigne de Facebook, la donne est la même sur les autres réseaux sociaux. Sur Twitter, le PSG possède 4.14 millions d’abonnés, contre 1.87 millions pour l’OM. Sur Instagram, le constat est encore plus frappant, avec 7.2 millions d’abonnés pour Paris contre 315.000 pour Marseille. Enfin sur Youtube, le club de Nasser Al-Khelaïfi possède également une grande longueur d’avance avec ses 400.000 abonnés contre 47.000 pour les Olympiens. Des différences de popularité numériques énormes, que l’OM devrait parvenir à réduire dans les années à venir, à condition de mener à bien le projet rempli d’ambitions de la nouvelle direction.

Du côté des bookmakers !

Les matchs OM-PSG et PSG-OM, cela se passe aussi du côté des bookmakers. Étant l’une des rencontres les plus attendues de l’année en France, elle fait l’objet de nombreuses mises de la part des amateurs de foot, et de paris sportifs. Le Classico© ne propose pas de pronostics sur les matchs de Ligue 1, mais les mecs de Sportytrader le font. Et plutôt bien.

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en savoir plus sur la rivalité PSG / OM, je vous invite à lire le livre de Daniel Riolo Histoire d'une rivalité.