1993

Le contexte

Ce classico de l'année 1993 constitue l'apogée de la rivalité entre les deux équipes. Il a lieu le 29 mai 1993, soit trois jours seulement après que les Phocéens aient été sacrés champions d'Europe face au grand Milan AC. Au coude à coude en championnat avec les Parisiens, il ne manque alors qu'un point aux Marseillais pour faire coup double avec le championnat de France.

Sur le terrain, Marseillais et Parisiens ne se font aucun cadeau. Le match est très haché et marqué par de nombreux heurts entre les joueurs des deux équipes, notamment entre Marcel Desailly et Georges Weah.

Résumé du match

La compo de l'OM : Fabien Barthez – Jean-Jacques Eydelie – Basile Boli (remplacé par Bernard Casoni à la 18’), Marcel Desailly, Éric Di Meco – Franck Sauzée, Jean-Philippe Durand, Didier Deschamps, Abedi Pelé – Rudi Völler (remplacé par Jean-Marc Ferreri à la 81'), Alen Bokšić. Entraîneur : Raymond Goethals.

La compo du PSG : Bernard Lama – Antoine Kombouaré, Ricardo Gomes, Alain Roche, Patrick Colleter – Laurent Fournier, Paul Le Guen, Vincent Guérin, Daniel Bravo (remplacé par Jean-Luc Sassus à la 49') – George Weah, David Ginola. Entraîneur : Artur Jorge.

  • 8ème min. : but de Guérin pour Paris, sur une passe de Weah (1 - 0)
  • 16ème min. : égalisation marseillaise par Voller (1 - 1)
  • 36ème min. : Marseille prend l'avantage par Boli sur une tête à l'entrée de la surface (2 - 1)
  • 48ème min. : le Parisien Ricardo est expulsé suite à un second carton jaune
  • 75ème min. : Marseille enfonce le clou par Boksic (3 - 1)

Le but de Boli

Le score final du match est de 3 - 1 pour l'OM. À noter que pour cette saison 1992 - 1993, aucune équipe ne se verra décerner le titre de champion de France, suite à une affaire de corruption (VA - OM) impliquant notamment l'Olympique de Marseille et son président Bernard Tapie.