PSG-OM 2018/2019

Contexte

À l’aube de ce deuxième Classico de la saison 2018-2019, le premier ayant été remporté par le PSG sur la pelouse du Vélodrome (0-2), les contextes sont quelque peu différents entre le club de la capitale et son rival phocéen. Premiers du classement avec 74 points pris sur 84 possibles, les Parisiens restent sur une élimination en huitièmes de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United, et n’ont plus grand-chose à jouer sur la fin de l’exercice. Avec 17 points d’avance sur leur dauphin lillois, Kylian Mbappé et consorts accueillent donc l’OM avec pour seule ambition de ne pas sombrer définitivement, et de confirmer leur dernier succès acquis sur la pelouse de Dijon (0-4).

En face, l’OM joue au contraire gros lors de ce déplacement sur la pelouse du Parc des Princes. Vainqueurs de Montpellier quelques heures plus tôt (3-2), les Lyonnais obligent effectivement l’OM à ne pas sombrer dans ce classico, puisque les hommes de Bruno Génésio ont ainsi repris trois points d’avance sur Marseille dans la course à la qualification en Ligue des Champions. Victorieux de Saint-Étienne puis de Nice lors des journées précédentes, les Olympiens ont donc la pression du résultat au moment de débarquer dans la capitale.

Résumé du match

Temps forts

  • timer 5ème minute

    Mandanda tout proche de marquer contre son camp ! Sur une balle pourtant anodine, le portier marseillais fait une faute de main et la balle ne passe pas loin des buts. L’OM a déjà eu chaud.

  • timer 23ème minute

    Steve Mandanda est cette fois à la parade. Sur une frappe lourde de Thomas Meunier monté sur son côté droit, le gardien international français réalise l’arrêt qu’il faut. Le score en reste à 0-0.

  • timer 45ème minute

    Ouverture du score de Paris ! Au terme d’un contre éclair qui fait suite à un corner mal joué par l’OM, Kylian Mbappé ouvre son pied et ajuste Steve Mandanda pour ouvrir le score. Paris mène 1-0, et Antony Gautier siffle la mi-temps.

  • timer 46ème minute

    Et l’OM qui égalise ! Alors que le deuxième acte ne fait que commencer, Valère Germain remet son club dans le sens de la marche. Bien servi par Ocampos dans la surface, l’ancien niçois frappe en pivot pour tromper Alphonse Aréola. Thilo Kehrer est loin d’être irréprochable sur le coup.

  • timer 55ème minute

    But du PSG ! Et quel but de Di Maria ! Auteur d’un festival sur son aile droite, l’Argentin combine avec Kehrer et vient ajuster Mandanda d’un tir placé. Le PSG mène 2-1 sur sa pelouse.

  • timer 60ème minute

    Carton rouge pour Mandanda ! En touchant le ballon de la main hors de sa surface, le portier olympien est à la faute et se fait exclure par l’arbitre de la rencontre. Marseille va finir à 10. Balotelli sort pour laisser entrer Yohan Pelé.

  • timer 65ème minute

    Doublé pour Di Maria ! L’Argentin vient envoyer un coup-franc monstrueux dans la lucarne de Pelé, qui n’avait même pas encore touché la balle. Paris se met à l’abri et mène 3-1 au Parc.

  • timer 92ème minute

    Penalty pour Paris. Accroché dans la surface de réparation par Hiroki Sakai, Kylian Mbappé obtient un penalty en cette fin de rencontre. L’OM se dirige vers une nouvelle lourde défaite.

  • timer 94ème minute

    C’est arrêté par Pelé ! Mbappé, qui aurait pu laisser la balle à Di Maria pour un éventuel triplé, voit sa tentative repoussée par le portier marseillais. Le score en reste à 3-1 et l’arbitre siffle la fin du match.

Vidéo

Score final : 3 - 1

Malgré quelques occasions et une entame de deuxième mi-temps aboutie, les hommes de Rudi Garcia finissent effectivement par s’incliner sur la pelouse du Paris-Saint-Germain, laissant leurs rivaux de toujours remporter un nouveau classico, et leurs rivaux lyonnais conserver leurs trois points d’avance pour le podium, à 10 rencontres seulement de la fin de la saison. Une avance que les Marseillais ne finiront d’ailleurs jamais par rattraper, puisqu’ils concluront leur exercice 2018-2019 sur une triste cinquième position, manquant la Champions League pour la sixième année consécutive.

Di Maria, étincelant

Auteur d’un match époustouflant lors de ce Classico, Angel Di Maria en a profité pour inscrire son sixième but face à l’OM. Egalant, par la même occasion, le total d’un certain Pedro Miguel Pauleta. Classe.